Un savant mélange alliant le respect de l’héritage du passé et de l’identité tricolore aux technologies de communication les plus avancées. Le tout dans le droit fil des mots d’ordre du programme de Lega Pro que partage Erreà Sport : innovation, lien et tradition.

Après la présentation de Magister Legacy, le nouveau ballon de la Série C, ces traits distinctifs s’appliquent également aux nouvelles tenues officielles imaginées par Erreà Sport pour les équipes de Lega Pro pour le championnat 2021-2022.

En effet, un code QR spécial s’est également glissé au dos des maillots, ce qui permettra à la Ligue de divulguer des informations exclusives, offrant ainsi la possibilité de recevoir rapidement des renseignements et actualités. Tous les usagers pourront accéder à des contenus numériques dédiés en passant facilement et immédiatement du mode hors ligne au mode en ligne, créant ainsi du lien entre supporters, passionnés et clubs.

En termes de concept graphique, les deux maillots, soignés jusque dans les moindres détails, mettent en avant, dans le choix des couleurs, la fierté du drapeau italien en parfaite adéquation avec l’identité de la Ligue, dont est volontairement tiré le nouveau logo.

Le premier maillot présente, sur un fond bleu foncé, de fines rayures verticales d’un bleu plus clair. Sur les épaules, une bande verte et une bande rouge encadrent le col rond à la coupe revisitée de couleur blanche, de même que le bord des manches.

Le second maillot, entièrement blanc, met en relief le vert et le rouge des épaules, deux couleurs que l’on retrouve dans le liseré des manches. Au milieu, sous le nom Lega Pro, figure le slogan adopté dès la saison dernière : « Il calcio che fa bene al paese » (Le foot qui fait du bien au pays).

L’innovation et la recherche appliquée à la conception du nouveau tissu technique des maillots sont importantes. Dans le droit fil d’une époque en plein bouleversement, les maillots sont fabriqués dans le tissu technique antiviral et antibactérien Ti-energy 3.0, mis au point par le département Développement d’Erreà. Les tests réalisés selon la norme ISO 18184 avec le virus SARS-COV-2 ont montré que, en laboratoire, le tissu Ti-energy® 3.0 assure une réduction de la charge virale de 99,85% comparé à un tissu commun en polyester au bout de 6 heures de contact avec le virus.

Cet exploit très important dans le domaine textile est le fruit de l’association de deux technologies distinctes : la présence de nanoparticules d’oxyde de zinc encapsulées de manière permanente dans les fibres et le traitement Minusnine J1+. Cette double fonctionnalisation permet au tissu de faire office de barrière protectrice efficace contre les gouttelettes, les liquides et les microorganismes pour une attention et une protection accrues envers la sécurité des joueurs sur le terrain.