Après le Championnat du monde des Clubs remporté le 2 décembre dernier, l’équipe Jaunes et Bleus raflent également la Coupe CEV 2019 en Turquie, le seul trophée qui manquait encore à sa collection.

La conquête du titre européen, le plus important après la Ligue des champions, permet à Trentino Itas d’inscrire à nouveau son nom dans le livre d’or des Coupes européennes, huit ans après sa dernière victoire, et de célébrer ainsi le 18ème titre de son histoire et le deuxième de la saison. À Istamboul, l’équipe de Lorenzetti a terminé le travail très prometteur de la semaine précédente à Trente en remportant également le match-retour de la Finale sur le terrain du Galatasaray 3 à 2. Après deux manches difficiles, où les Turcs ont tenu les Italiens en échec, la remontée des Transalpins leur a assuré une victoire sans appel dans les 3ème et 4ème temps puis dans la manche décisive.

« Je pense que l’expérience de la finale perdue à Tours en 2017 nous a été très utile au moment le plus difficile du match d’aujourd’hui, a commenté Angelo Lorenzetti au terme de la finale. À cette occasion, nous nous étions désunis face à la difficulté alors que cette fois nous avons fait bloc, d’autant que nous nous étions laissé dominer lors des deux premières manches en ratant plusieurs occasions de prendre l'avantage. Cette victoire est très importante à plus d’un titre ; bien sûr, il ne s’agit pas de la Ligue des champions mais, ces dernières années, ce trophée a toujours été très disputé et nous le gardons précieusement ».